09 73 28 96 71 (Prix d'un appel local)

Les exercices d’espagnol

L’espagnol est enseigné en langue vivante 1 à partir de la 6e, en langue vivante 2 à partir de la 5e et en langue vivante 3 à partir de la 2de. L’objectif de l’enseignement est le développement des compétences de communication suivantes : l’expression orale, en continu et en interaction, la compréhension de l’oral, la compréhension de l’écrit et l’expression écrite. À la fin du cycle terminal, en langue vivante 2, il est demandé aux élèves de comprendre un locuteur natif et de s’exprimer dans des situations de communication variées.

Les différents types d’exercices d’espagnol

Différents exercices d’espagnol sont proposés aux élèves de collège et de lycée :

  • L’expression orale
  • La compréhension de l’oral
  • La compréhension de l’écrit
  • L’expression écrite

Les activités de production orales sont primordiales dans l’enseignement de l’espagnol. Les élèves s’exercent à prendre la parole en continu et en interaction afin de communiquer avec des locuteurs hispanophones.
Pour s’exprimer et dialoguer, il est nécessaire de comprendre son interlocuteur : c’est pourquoi les élèves ont des exercices de compréhension de l’oral. Il leur est demandé, dans un document sonore ou vidéo, de repérer les informations principales et, au lycée, de les utiliser pour réaliser une activité de communication.
Pour ce qui est de la compréhension de l’écrit, les élèves doivent relever les éléments pertinents dans un support écrit. Selon la classe, cela va de la simple identification des personnages à la détection de l’implicite dans un texte long.
Quant à l’expression écrite, il s’agit de s’entraîner à la rédaction : les élèves commencent par produire des phrases simples, pour se présenter. Au fur et à mesure de leur apprentissage, on leur demande d’utiliser des connecteurs logiques, de structurer leur discours et d’employer un lexique plus varié.

Comment réussir les exercices d’espagnol ?

Pour arriver à faire les exercices d’espagnol, il faut un entraînement régulier : cela passe d’abord par la participation orale en classe et l’apprentissage des notions vues en cours. L’exposition à la langue est un gage de réussite.
Pour ce qui est de l’expression orale, il faut travailler la prononciation des sons, l’accentuation des mots et l’intonation des phrases. Il est primordial d’écouter l’espagnol et de répéter. Pour l’oral en interaction, l’entraînement avec un binôme permet une bonne progression. L’important en expression orale est de ne pas lire quelque chose d’écrit intégralement mais plutôt des notes qui servent pour le cheminement de la pensée.
Pour la compréhension de l’oral, il est nécessaire de profiter de chaque écoute pour chercher une information différente. L’intérêt est de passer d’une compréhension globale à une compréhension de plus en plus détaillée.
Pour réussir en compréhension de l’écrit, il est essentiel de lire attentivement le support et d’en comprendre l’objectif : une simple présentation, un support publicitaire, un article de presse, une narration. Pour y parvenir, relever les éléments du plus simple au plus compliqué est l’essentiel.
En ce qui concerne l’expression écrite, mieux vaut noter les idées à développer avant de les rédiger. Il est aussi nécessaire de se relire plusieurs fois afin de réussir pleinement cet exercice.