S'inscrire Se connecter

Les exercices de physique-chimie au lycée en terminale S

Les exercices de physique-chimie sont de natures très variées en terminale S en raison des très nombreuses notions abordées par le programme en cette année d’examen. Ils sont aussi et surtout donnés en grand nombre par les professeurs et sont le meilleur moyen pour l’élève, après avoir appris ses leçons, de s’entraîner pour l’épreuve de physique-chimie du baccalauréat. Il devra dans ce but bien identifier les différents types d’exercices qui lui sont proposés et les objectifs propres à chacun.

Les différents types d’exercices de physique-chimie au lycée en terminale S

On trouvera principalement les trois types d’exercices suivants en physique-chimie en terminale S :

  • Les exercices d’application directe d’une notion ou d’un savoir-faire, souvent répétitifs et visant l’entraînement de l’élève
  • Les exercices d’approfondissement, nécessitant le recours à plusieurs notions et savoir-faire, parfois dans un contexte nouveau pour l’élève
  • Les exercices type bac ou extraits de sujets de baccalauréat des années antérieures, idéaux pour réviser en fin d’année

Les deux premiers types d’exercices sont travaillés tout au long de l’année. Lorsqu’un nombre suffisant de notions a été abordé, on peut commencer à s’exercer sur des exercices du même type que ceux proposés à l’examen final. La période de révision devrait d’ailleurs consister essentiellement en la réalisation de sujet d’annales dont l’élève possède le corrigé.

Réussir les exercices de physique-chimie au lycée en terminale S

Un temps de travail relativement conséquent doit être accordé tout au long de l’année à comprendre et apprendre les leçons, puis à s’exercer sur les exercices « basiques » qui permettent de consolider les acquis.

Ce travail est positivement renforcé par la réflexion plus longue et parfois frustrante sur des exercices d’approfondissement, qui poussent parfois l’élève à la limite de ses capacités de raisonnement et le forcent à se dépasser. Ce travail est indispensable en terminale car il permet également à l’élève de prendre conscience de ses éventuels points faibles ou lacunes qu’il pourra alors s’atteler à compenser par un travail plus spécifique.

Enfin, il est important en terminale de se confronter dès que possible aux exercices du même type que ceux proposés au baccalauréat : il s’agit d’exercices relativement longs, dont la difficulté est croissante au fur et à mesure des questions et qui font appel à plusieurs notions pour étudier un phénomène, un dispositif technique ou bien résoudre un problème.

Généralement, un élève de terminale peut commencer à traiter certains de ces sujets à la fin du premier trimestre, le nombre de notions abordées en classe devenant suffisant. Attention toutefois à bien sélectionner les sujets dans lesquels se lancer, éventuellement avec le concours du professeur, car certains ne manquent pas de faire appel à des notions qui n’ont pas encore été abordées par l’élève et risquent de le décourager.

Quels que soient les exercices travaillés par un élève de terminale S, il doit se montrer persévérant et refaire plusieurs fois le même type d’exercice afin d’acquérir un maximum d’automatismes et gagner ainsi en efficacité lors de la rédaction, ce qui est un atout pour l’examen.

Prêt à démarrer ?

S'abonner

Vous avez besoin de plus de renseignements avant de vous abonner ? Nos conseillers pédagogiques sont là pour vous aider. Vous pouvez les contacter par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 18h30.