09 73 28 96 71 (Prix d'un appel local)

Les exercices de physique chimie au lycée

Les élèves entrent au lycée avec un bagage de quatre années de découverte et d’apprentissage de la physique-chimie. Dès la classe de 2de, le volume horaire hebdomadaire est doublé dans cette discipline et le travail personnel requis augmente en conséquence. De plus, les connaissances et savoir-faire nombreux acquis au collège permettent aux professeurs de proposer des exercices plus variés demandant généralement davantage de réflexion de la part de l’élève.

Les différents types d’exercices de physique-chimie au lycée

On retrouvera au lycée les mêmes grands types d’exercices que ceux rencontrés au collège :

  • Les exercices de vérification de l’apprentissage des leçons, assez courts et parfois ludiques
  • Les exercices d’application directe d’une notion ou d’un savoir-faire, plus répétitifs et visant l’entraînement de l’élève
  • Les exercices d’approfondissement, nécessitant le recours à plusieurs notions et savoir-faire, parfois dans un contexte nouveau pour l’élève

Les exercices de simple vérification de cours laissent rapidement la place aux exercices d’application directe, indispensables pour apprendre à maîtriser les différentes formules et méthodes mathématiques utilisées en physique-chimie au lycée.

Les exercices d’approfondissement, parfois donnés sous la forme de « devoir maison », demandent à l’élève davantage de réflexion, et ils peuvent nécessiter des recherches sur Internet.

Il n’est pas rare, enfin, que soient exigés des comptes-rendus de travaux pratiques, souvent rédigés en binôme et évalués par le professeur. Ce type de travail collaboratif exige un minimum d’organisation et d’autonomie de la part de l’élève.

Réussir un exercice de physique-chimie au lycée

Avant toute chose, un apprentissage sérieux et rigoureux de la leçon traitée en classe de physique-chimie est indispensable pour réussir les exercices au lycée.

Il ne faut pas non plus sous-estimer l’importance du temps que l’élève se doit de passer seul et au calme afin de chercher à résoudre les exercices qui lui sont demandés. Il doit en effet se confronter un minimum à ses difficultés et blocages avant de pouvoir être aidé par tout moyen à sa disposition. Il prend en plus conscience de ce qui lui pose problème et peut poser des questions précises à son professeur qui lui propose des solutions adaptées. Il est donc plus important pour un élève d’avoir vraiment cherché ses exercices sans y être parvenu que d’y être parvenu sans avoir vraiment cherché, pourvu qu’il sollicite une aide extérieure.

Pour ce qui est de l’exercice particulier du compte-rendu de travaux pratiques, l’élève est non seulement amené à se montrer autonome et organisé, afin d’avoir le temps de rédiger le compte-rendu en concertation avec son binôme, mais il lui faut aussi s’interroger sur ce qui est attendu spécifiquement, et qui peut varier d’un enseignant à l’autre. Parfois, seuls les schémas sont évalués, ou bien encore la propreté et la cohérence générale, à moins que cela ne soit la capacité à rédiger convenablement un protocole expérimental, etc.