Étudier la versification d'un poème Exercice fondamental

Quel mètre est employé dans chacun des extraits de poèmes suivants ?

Le monde est ennuyé de moi,
Et moi pareillement de lui ;
Je ne connais rien aujourd'hui
Dont il me chaille1 que bien poi2.

Charles d'Orléans, Rondeaux, XVe siècle.

1 Il me chaille : il me soucie.
2 Bien poi : bien peu.

Comme on voit sur la branche au mois de mai la rose
En sa belle jeunesse, en sa première fleur
Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur,
Quand l'Aube de ses pleurs au point du jour l'arrose […].

Ronsard, Sur la mort de Marie, 1578.

Frères humains qui après nous vivez,
N'ayez les cœurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis1.

Villon, « Ballade des pendus », XVe siècle.

1. Mercis : pitié.

De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air,
Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer,
De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome,
Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.

Boileau, Satires, 1667.