Reconnaître les discordances dans un poème Exercice fondamental

Identifie les discordances dans chacun des extraits de poèmes suivants.

Lis le poème suivant :

 

Nouveau venu, qui cherches Rome en Rome
Et rien de Rome en Rome n'aperçois,
Ces vieux palais, ces vieux arcs que tu vois,
Et ces vieux murs, c'est ce que Rome on nomme.

Vois quel orgueil, quelle ruine : et comme
Celle qui mit le monde sous ses lois,
Pour dompter tout, se dompta quelquefois,
Et devint proie au temps, qui tout consomme.

Rome de Rome est le seul monument,
Et Rome Rome a vaincu seulement.
Le Tibre seul, qui vers la mer s'enfuit,

Reste de Rome. Ô mondaine inconstance !
Ce qui est ferme est par le temps détruit,
Et ce qui fuit, au temps fait résistance.

 

Joachim Du Bellay, Les Antiquités de Rome, 1558

a

Quelle discordance est utilisée dans le segment noté en rouge ?

b

Quelle discordance est utilisée dans le segment noté en bleu ?

Lis le poème suivant :

 

Le Chêne un jour dit au roseau :
« Vous avez bien sujet d'accuser la Nature ;
Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau.
            Le moindre vent qui d'aventure
            Fait rider la face de l'eau,
            Vous oblige à baisser la tête
:
Cependant que mon front, au Caucase pareil,
Non content d'arrêter les rayons du soleil,
            Brave l'effort de la tempête. [...] »

 

Jean de La Fontaine, « Le Chêne et le Roseau », Fables, livre I, 1668

a

Quelle discordance est utilisée dans le passage noté en rouge ?