Gérer durablement les mondes arctiques Questions sur documents

Document 1

Le rôle des acteurs économiques dans la gestion durable de l'Arctique

Emmanuelle Quillérou, Mathilde Jacquot, Annie Cudennec, Denis Bailly dans "Arctique : opportunités, enjeux et défis", ocean-climate.org

2017

L'augmentation du tourisme en Arctique est soutenue par les populations autochtones et les résidents de l'Arctique à condition d'être faite dans le respect du littoral, de la faune, et des paysages naturels sensibles ou culturellement importants […]. C'est ce qui a eu lieu de facto en Arctique canadien grâce à la "bonne volonté" et le haut niveau d'éthique des opérateurs de croisières-expéditions. Toutefois, cette activité n'étant pas réglementée, l'arrivée d'acteurs moins respectueux dans l'industrie pourrait changer cet état de fait et engendrer des conflits. Des préoccupations concernant la santé des populations autochtones ont, dans certains cas, arrêté l'extraction minière (par exemple, l'uranium en Alaska) […]. Dans d'autres endroits, de fortes préoccupations et contestations autochtones ont bloqué l'extraction minière (par exemple, de l'or et de charbon en Alaska).

Document 2

Les propositions de la France pour la préservation de l'environnement en Arctique

"Le grand défi de l'Arctique, feuille de route nationale sur l'Arctique", www.diplomatie.gouv.fr

2016

  • Soutenir la démarche de définition d'aires marines protégées en Arctique (zones à forte importance écologique et culturelle) en concertation avec les acteurs impliqués.
  • Inciter à la prise de mesures pour limiter l'incidence de la navigation sur les mammifères marins.
  • Suivre attentivement en lien avec l'Union européenne le projet de gestion durable des pêches de l'Arctique porté par les cinq États côtiers et assurer la cohérence de ce projet avec les travaux de la CPANE en matière de protection des écosystèmes marins.
  • Valoriser les compétences françaises reconnues en matière d'acidification des océans et contribuer aux efforts de recherche en la matière en investissant les groupes de travail pertinents du Conseil de l'Arctique tels que les groupes PAME ou AMAP.
  • Promouvoir la prise de décisions politiques fondées sur les meilleures connaissances scientifiques disponibles.

D'après le document 1, quelle est la position des habitants de l'Arctique sur le tourisme dans cette région ?

D'après le document 1, dans quelle région de l'Arctique les autochtones ont réussi à stopper des extractions minières ?

Quelle est la nature du document 2 ?