Les tensions du continent américain Questions sur documents

Document 1

Les tensions importantes au Venezuela

Christophe Ventura, propos recueillis par Juliette Redivo "Venezuela : "La crise est autant la responsabilité de Maduro que de l'opposition"", lexpress.fr

2017

Depuis 2014, une grave crise économique et politique secoue le Venezuela et a déjà causé plusieurs dizaine de morts. Les manifestations de l'opposition ont été violemment réprimées par le gouvernement du président Maduro. En 2017, le Venezuela a été suspendu du Mercosur pour "rupture de l'ordre démocratique". Dans cet entretien, l'universitaire Christophe Ventura revient sur les responsabilités partagées dans ce conflit qui a déjà fait de nombreux morts :
"Il n'y a pas le camp du "gentil", ni celui du "méchant". Le Venezuela est un pays où les règles démocratiques sont largement malmenées ou piétinées par tous les camps. D'un point de vue politique, le gouvernement s'est raidi, en utilisant parfois des techniques répressives violentes. Mais de l'autre côté, l'opposition est dominée depuis vingt ans par la droite dure. Elle a toujours été dans une stratégie agressive, voire violente et radicale".

Document 2

Une violence endémique

Jean-Jacques Kourliandsky, chercheur, "L'Amérique latine restera en 2016 le territoire le plus violent du monde", Huffingtonpost.fr

2016

Les chiffres [...] révèlent une vérité déstabilisante. [...]Dans la liste des 50 villes les plus criminogènes du monde, [...], 42 sont situées en Amérique latine. 21 de ces villes sont brésiliennes. [...]
Les motivations de ces crimes sont multiples. Elles ont parfois, comme en Colombie, au Paraguay et au Pérou une origine politique. Des groupes de guérillas subsistent avec une intensité diverse dans ces pays. ELN (Armée de libération nationale) et FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie) en Colombie, EPP (Armée du peuple Paraguayen) au Paraguay, et Sentier Lumineux au Pérou. Cette violence [...] est pourtant marginale.
Le gros des meurtres a une autre raison, liée à l'appât d'un gain illicite. Soit il est d'initiative purement individuelle, et le fait de petites bandes se livrant au vol à la tire, dans la rue et les transports en commun. Soit il est la conséquence d'actions organisées par des groupes de taille importante. Qui sont spécialisées, dans le trafic de stupéfiants, dans celui de personnes en situation irrégulière, dans les enlèvements contre rançon. [...]
"Continent" des inégalités l'Amérique latine perpétue un bouillon de violences générateur d'insécurité chronique. [...] Les plus riches ont conforté le choix de la ségrégation, − vivre dans des quartiers fermés, protégés par murs électrifiés et des policiers privés-, plutôt que de construire une paix sociale reposant sur un Etat, collecteur d'impôts, au bénéfice de tous. Les plus pauvres, désillusionnés par l'échec de politiques sociales compensatrices, se réfugient dans le religieux évangéliste, ou la délinquance.

Classer les éléments permettants de présenter les documents.

C'est un extrait d'un entretien de Christophe Ventura par Juliette Revido.

Il date de 2017 et a été publié sur lexpress.fr.

Il aborde la question de la crise politique au Venezuela.

C'est un extrait d'un article de Jean-Jacques Kourliandsky.

Il date de 2016 et a été publié sur huffingtonpost.fr.

Il aborde la question des violences en Amérique latine.

Selon l'auteur du document 1, qui est responsable de la violence qui frappe le Venezuela ?

Quelle est la conséquence internationale de la crise vénézuélienne exposée dans le document 1 ?

À l'aide du document 2, compléter la phrase suivante permettant d'illustrer la forte criminalité de l'Amérique latine.

La violence en Amérique latin s'explique par des motifs politiques et par la délinquance. Classer les extraits suivants permettant de caractériser ces deux causes.

"Des groupes de guérillas subsistent".

"Cette violence [...] est pourtant marginale".

"ELN [...] et FARC [...] en Colombie, EPP [...] au Paraguay, et Sentier Lumineux au Pérou"

"Le gros des meurtres a une autre raison, liée à l'appât d'un gain illicite."

"Soit il est d'initiative [..] individuelle, [soit] de petites bandes [...] soit [...] de groupes de taille importante".

"Le trafic de stupéfiants, dans celui de personnes en situation irrégulière, dans les enlèvements contre rançon".

Dans le dernier paragraphe du document 2, quel facteur explique que les violences sont amenées à se maintenir dans le continent ?