La révolution française de 1848 Questions sur documents

Document 1

Demande de fermeture des ateliers nationaux

Michel Goudchaux, ministre des Finances, discours devant l'Assemblée

15 juin 1848

Il faut que les ateliers nationaux disparaissent, je dis le mot, en leur entier, à Paris d'abord, en province aussi ; il ne faut pas qu'ils s'amoindrissent, entendez-le bien, il faut qu'ils disparaissent. Il est urgent, selon moi, de faire disparaître immédiatement les ateliers nationaux... Ils ont produit jusqu'à présent des ouvriers qui cessent d'être honnêtes. Rien n'était plus honnête, autrefois, avant le 24 février, que les ouvriers. Ils étaient résolus à ne devoir leur existence qu'à un travail rude, pénible ; ils ont accompli ce devoir d'une manière admirable. Mais de nos jours on est venu prêcher des doctrines qui ont été funestes. On est venu dire aux travailleurs : la vieille société vous a traités injustement. Croisez les bras, ne retournez pas dans vos ateliers, ces ateliers deviendront vides, nous les exproprierons pour cause d'utilité publique, nous vous les donnerons et quant aux anciens propriétaires, nous les paierons quand nous pourrons. Notre système, à nous, c'est que les travailleurs doivent faire vivre l'État ; ils l'ont toujours fait, ils le feront toujours ; rien autre chose n'est possible... Maintenant, c'est un homme d'affaires qui va vous parler tout simplement.

Document 2

Barricade rue Soufflot à Paris suite à la fermeture des ateliers nationaux.

Horace Vernet via Wikimedia Commons

Juin 1848

-

Sélectionner le régime instauré par la Révolution de 1848.

Sélectionner les éléments qui permettent de présenter l'auteur du document 1.

Selon l'auteur du document 1, les ateliers nationaux ont été néfastes pour les ouvriers. Il dresse un portrait des ouvriers avant et après la révolution de 1848. Classer les extraits suivants en fonction du type d'ouvrier qu'ils désignent.

"Un travail rude, pénible"

"Ils ont accompli ce devoir d'une manière admirable"

"Rien n'était plus honnête [...] que les ouvriers".

"Croisez les bras".

"Des ouvriers qui cessent d'être honnêtes".

"Des doctrines qui ont été funestes"

À l'aide du document 2, indiquer comment ont réagit les ouvriers à la fermeture des ateliers nationaux.