Les mémoires officielles pendant et après le conflitQuestions sur documents

Document 1

La censure de La Question

Alain Ruscio, "La Question, d'Henri Alleg : histoire d'un maître livre du XXe siècle", humanite.fr

2013

Le premier tirage est de 5000 exemplaires. La diffusion se fait de façon classique – le réseau de libraires – et militante. En quelques semaines, 66 000 exemplaires sont vendus. On peut affirmer que, avant sa saisie, plus de 100 000 Français avaient déjà lu La Question.
Le gouvernement Félix Gaillard s'affole. Il fait saisir divers organes de presse qui évoquent le témoignage d'Alleg : France-Observateur, L'Express et France nouvelle. Et, puisque, pour cette IVe République à bout de souffle, la meilleure façon de réparer une erreur est d'en faire une plus grosse encore, le gouvernement finit par interdire purement et simplement le livre, le 27 mars, soit après six semaines d'intense diffusion.

Document 2

Une guerre passée sous silence

Marie Guichoux, "Bernard Demoy, ancien appelé, "Le repli sur soi"", liberation.fr

2001

Pour [les Français qui n'avaient pas combattu en Algérie] : "On rentrait d'Algérie, mais ça aurait pu être les Indes, c'était pareil : […] les colonies, c'était forcément le paradis." Surtout, les aînés avaient connu les "vraies" guerres. Rien que dans la famille Demoy, il y avait le grand-oncle tué au Chemin des Dames [Première Guerre mondiale], l'oncle fusillé le 7 juillet 1944, les femmes terrorisées pendant les bombardements. "Pour les anciens, on ne pouvait pas comparer Verdun et les embuscades en Algérie, puisqu'il n'y avait pas de front." Donc, pas de guerre. Écolier, Bernard Demoy chantait La Marseillaise avec sa classe et les anciens combattants les jours de 11 novembre. "Et, là, on avait combattu et on n'était pas invité ! On ne comptait pas. Ça, c'est la première blessure." Aux silences succédera la réprobation sociale, la guerre était sale, colonialiste et perdue. La France tourne la page.

Sélectionner les éléments permettant de caractériser le livre dont il est question dans le document 1.

Quelle est l'attitude du gouvernement français décrite dans le document 1 ?

À l'aide du document 2, sélectionner les éléments qui permettent de décrire la manière dont les Français perçoivent la guerre d'Algérie.

À l'aide du document 2, indiquer quelle est l'attitude du gouvernement français à l'encontre des anciens combattants de la guerre d'Algérie après le conflit.