S'inscrire Se connecter

Apprendre et réviser les SVT

Les sciences de la vie et de la Terre sont une matière fondamentale dont l’enseignement commence dès les classes de primaire. Elles font partie du socle commun jusqu’en classe de seconde, et ne concernent plus ensuite que les élèves qui ont choisi une voie S.

En SVT, l’élève est confronté à une partie biologie (étude des êtres vivants) ainsi qu’à une partie géologie (étude de la Terre, sa composition et les phénomènes dont elle est le théâtre). Les exercices, du collège au lycée, sont axés à la fois sur la restitution de connaissances et sur l’exploitation de documents. Comme en physique-chimie, l’enseignement des SVT comporte une partie pratique réservée à l’expérimentation.

Les cours de SVT au collège

Dès la sixième, l’élève aborde les notions d’unité (la cellule), de diversité et d’évolution des êtres vivants, ainsi que la nutrition et la reproduction. Au fur et à mesure, sont détaillés la transmission du patrimoine génétique ainsi que le thème de la santé : commande du mouvement et lutte contre les microbes. Par ailleurs, il étudie la géologie à toutes les échelles : le système solaire, la Terre et sa composition, les grands phénomènes climatiques et météorologiques, l’impact des activités humaines et les problématiques environnementales.

Dans son travail personnel, l’élève doit apprendre un certain nombre de nouvelles notions, mais surtout comprendre les liens logiques au sein de chaque chapitre. À cet égard, l’élaboration de schémas synthétiques est fortement recommandée. Il peut également opter pour l’apprentissage de la SVT en ligne, s’il souhaite une démarche plus interactive.

Lors de la partie pratique (TP), vêtu de sa blouse, l’élève découvre de manière expérimentale les concepts étudiés en classe.

Les cours de SVT au lycée

En classe de seconde, l’élève passe en revue de manière plus globale les notions vues au collège : le vivant et l’information génétique, l’énergie, l’agriculture, la commande du mouvement et la santé. S’il choisit la voie S, il continue de manière plus approfondie l’apprentissage des SVT autour de plusieurs thèmes : la génétique, le féminin et le masculin, la tectonique des plaques, les plantes, l’immunité ou encore la communication nerveuse. Les notions abordées en cours sont plus complexes et l’apprentissage plus rigoureux. L’élève doit être capable de restituer de manière organisée ses connaissances, notamment en réalisant des schémas. Par ailleurs, il est conduit à lire, comprendre et exploiter des documents pour répondre à une problématique.

Au baccalauréat, le coefficient des SVT peut aller jusqu’à 8. L’épreuve est composée de deux parties : un écrit noté sur 16 points, et des travaux pratiques notés sur 4 points.

Prêt à démarrer ?

S'abonner

Vous avez besoin de plus de renseignements avant de vous abonner ? Nos conseillers pédagogiques sont là pour vous aider. Vous pouvez les contacter par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 18h30.