S'inscrire Se connecter

Les exercices d’histoire de terminale L

Le programme d’histoire de terminale L aborde, au sein de la période contemporaine, différents thèmes. L’objectif n’est pas de balayer l’ensemble de la période mais de se concentrer sur quelques études précises.

Le premier thème traite du rapport des sociétés à leur passé avec deux chapitres sur les rapports entre guerres et mémoires autour de la Seconde Guerre mondiale et la guerre d’Algérie. Les élèves n’étudient que l’un de ces chapitres. Les idéologies et opinions en Europe sont ensuite travaillées à partir de l’exemple du mouvement ouvrier en Allemagne et des rapports entre médias et opinion publique en France. Les puissances et tensions après 1945 sont l’objet du troisième thème. Enfin, le programme se termine avec les échelles de gouvernement du monde, de l’Europe et de la France.

Il faut une bonne maîtrise de ce programme pour aborder efficacement les exercices de terminale L.

Les différents types d’exercices en histoire de terminale L

Les élèves des classes de terminale L sont amenés à réaliser différents types d’exercices. Certains sont faits à la demande du professeur dans l’objectif d’assimiler les connaissances. D’autres sont faits pour des évaluations. Dans ces exercices, on peut trouver les questions sur documents et les questions sur le cours.

Cependant, il existe deux exercices qui seront demandés en fin d’année lors des épreuves finales du baccalauréat. Lorsque la partie majeure de l’épreuve du baccalauréat concerne l’histoire, il est demandé à l’élève de travailler sur une composition. Cette dernière nécessite de bien connaître ses cours, de savoir analyser un sujet et d’organiser ses connaissances pour répondre à une problématique. Lorsque la partie mineure concerne l’histoire, l’élève est alors face à une étude critique d’un ou plusieurs documents. Il lui faut, dans ce cas, analyser un ou plusieurs documents dans leur contexte historique et en donner une explication.

Ces deux exercices d’histoire que l’on retrouve au bac respectent aussi des formes précises :

  • La composition comporte une introduction elle-même constituée d’une accroche, d’une explication des termes du sujet, d’une problématique et d’une annonce de plan. Le développement compte deux ou trois sous-parties et le devoir se termine par une conclusion.
  • L’analyse critique de documents doit aussi comporter une introduction, un développement et une conclusion.

Réussir les exercices d’histoire en terminale L

Pour réussir les exercices d’histoire en terminale L, un élève gagne à être rigoureux et régulier dans son travail. L’attitude en classe est aussi primordiale, elle doit être caractérisée par son dynamisme. Bien écouter et assimiler son cours permet ensuite de mieux aborder les exercices et de les refaire.

Pour réussir une composition, il faut analyser les termes du sujet afin d’éviter le hors-sujet et justifier chacune de ses idées par des exemples. Le plan est appelé à suivre une logique précise et à rendre perceptible le déroulement de la pensée de l’élève. Chaque argument est impérativement illustré par un exemple.
Pour réussir une étude de document, il faut éviter de paraphraser le document et de rédiger une composition dans laquelle le document soumis à l’étude n’aurait qu’une valeur d’illustration. L’élève apprend à analyser avec pertinence un document en fonction de l’arrière-plan historique.

Prêt à démarrer ?

S'abonner

Vous avez besoin de plus de renseignements avant de vous abonner ? Nos conseillers pédagogiques sont là pour vous aider. Vous pouvez les contacter par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 18h30.