S'inscrire Se connecter

Les exercices de mathématiques en terminale ES

En terminale ES, les élèves apprennent les nouvelles notions à leur programme et consolident celles apprises en 1re ES. Ils acquièrent les outils nécessaires pour résoudre les problèmes ; dans le même temps, s’entraîner avec des exercices permet d’apprendre. Les exercices forment donc une grande partie du travail à effectuer en mathématiques. Ils préparent les élèves à l’épreuve de mathématiques du baccalauréat.

Les différents types d’exercices en mathématiques en terminale ES

Les exercices d’application entraînent l’élève à utiliser les nouveaux outils. L’élève travaille la partie « technique » des mathématiques en appliquant plusieurs fois des calculs ou des formules. Il acquiert des automatismes. Par exemple, l’élève est amené à réaliser des séries d’exercices où on lui demande de trouver la fonction dérivée d’une autre fonction. Dans le chapitre sur l’intégration, l’élève résout des exercices où il doit déterminer graphiquement l’aire sous la courbe représentant une fonction.

Les exercices d’approfondissement sont des exercices à plusieurs questions interdépendantes. Certains prennent la forme de problèmes plus longs, où l’élève mobilise des connaissances extraites de plusieurs chapitres. Ces exercices sont souvent tirés de situations issues des sciences sociales, humaines et économiques. Progressivement, la longueur des exercices augmente. Ils prennent la forme d’un exercice du baccalauréat.

La calculatrice et la programmation servent à la recherche d’une solution. Leur usage entre donc dans les questions des exercices. L’élève résout notamment des exercices portant sur la lecture ou la réalisation d’algorithmes.

Réussir les exercices de mathématiques en terminale ES

La résolution d’exercices nécessite une bonne connaissance et une bonne compréhension du cours. Celui-ci comporte les propriétés, les formules et les méthodes qui permettent de répondre aux questions. L’élève y trouve aussi des modèles de rédaction. Par exemple, dans le chapitre « Continuité », il trouve un exemple d’utilisation du théorème des valeurs intermédiaires. Dans un premier temps, ce modèle peut être suivi en l’adaptant aux exercices proposés, pour que l’élève apprenne à l’utiliser. Une fois à l’aise, l’élève peut ensuite personnaliser son argumentation. Il peut aussi revoir des exercices déjà corrigés. L’énoncé doit être lu attentivement. Il contient parfois un nombre important de données, comme dans les exercices type bac. Les questions dépendent les unes des autres : les réponses intermédiaires sont utilisées pour résoudre les questions suivantes. Il est important de les mettre en valeur. L’utilisation d’un brouillon pour chercher, noter les résultats intermédiaires ou vérifier est conseillé. Bien utilisée, la calculatrice permet de chercher des solutions et de vérifier les résultats obtenus. Enfin, en terminale ES, on évalue la capacité de l’élève à mener un raisonnement et à l’écrire. En résolvant des exercices, il s’entraîne à trouver des preuves et à rédiger son argumentation.

Prêt à démarrer ?

S'abonner

Vous avez besoin de plus de renseignements avant de vous abonner ? Nos conseillers pédagogiques sont là pour vous aider. Vous pouvez les contacter par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 17h.