09 73 28 96 71 (Prix d'un appel local)

Les exercices de physique chimie en troisième

La classe de troisième marque la fin d’un cycle d’apprentissage ainsi que la fin du collège. Un grand nombre de notions et de savoir-faire ont été acquis en physique chimie au cours des trois précédentes années et il est donc naturel que soient proposés les types d’exercices les plus variés et élaborés rencontrés par les collégiens. De plus, dans l’optique de l’épreuve de sciences et technologie du DNB, des exercices de préparation spécifiques pourront être donnés aux élèves.

Les différents types d’exercices de physique chimie en troisième

En plus des exercices spécifiques de préparation ou de « révision » pour le DNB, on retrouvera en physique chimie en troisième tous les types d’exercices rencontrés depuis la sixième :

  • Les exercices de vérification de l’apprentissage des leçons, courts et ludiques.
  • Les exercices d’application directe d’une notion ou d’un savoir-faire, visant l’entraînement de l’élève sur une tâche répétitive.
  • Les exercices d’approfondissement, faisant appel à plusieurs notions et savoir-faire, souvent dans un contexte nouveau par rapport à celui vu en classe.

En troisième, les exercices de vérification de l’apprentissage des leçons se font plus rares, les professeurs considérant généralement qu’arrivés à la dernière année du collège, les élèves sont suffisamment matures et autonomes pour apprendre leurs leçons sans y être explicitement invités par des énoncés d’exercices.

Les exercices d’application et surtout d’approfondissement sont en revanche beaucoup plus fréquents et permettent à l’élève de travailler l’acquisition de savoir-faire tout en développant son autonomie face aux difficultés nouvelles.

Réussir un exercice de physique chimie au collège en troisième

L’apprentissage des leçons reste un impératif du collège et un préalable à toute résolution d’exercices. C’est d’autant plus important de le rappeler en troisième que l’élève sera moins souvent invité à revoir sa leçon, que ce soit par son professeur ou par l’énoncé de ses exercices.

C’est seulement lorsque la leçon est bien comprise et apprise, que l’élève peut se lancer dans la résolution d’exercices. Il est parfois difficile de commencer un exercice d’application : un exercice proposant de calculer des vitesses pourra par exemple gêner un élève qui ne se souvient plus de la façon dont on la calcule. Il suffira généralement de relire attentivement les activités concernant la vitesse traitées et corrigées en classe pour pouvoir réaliser correctement l’exercice. Si cela ne suffit pas, on pourra s’aider d’un manuel scolaire ou de toute autre ressource détaillant la méthode utilisée.

Les exercices d’approfondissement, quant à eux, peuvent faire appel à des notions ayant été découvertes à différents moments de l’année (voire dans les années antérieures) et doivent être abordés en gardant l’esprit ouvert : il ne s’agit pas toujours de réinvestir exactement les notions abordées en classe, mais plutôt d’utiliser l’ensemble de ses connaissances et savoir-faire pour résoudre une situation nouvelle, qui sera éventuellement développée en classe au moment de la correction.

Les exercices de préparation au DNB sont des exercices inspirés ou reprenant les questions de physique chimie de l’épreuve de sciences et technologie des années précédentes : ils ressemblent ainsi à un mélange des trois types d’exercices proposés en physique chimie au collège. Ils ne sont généralement pas particulièrement difficiles, mais permettent surtout aux élèves de prendre conscience de ce qui les attend concrètement le jour de l’épreuve du brevet. De plus, chercher ces exercices leur permet de s’exercer à travailler en temps limité, car l’épreuve, regroupant les trois matières scientifiques, ne dure qu’une heure.