L'humanisme Questions sur documents

Document 1

La Bible offerte à tous

Érasme, Préface à la traduction du Nouveau Testament

1516

Le soleil est un bien commun, offert à tout le monde. Il n'en va pas autrement avec la science du Christ ; elle ne repousse personne, sinon celui qui se repousse lui-même par haine de lui-même. Je suis tout à fait opposé à l'avis de ceux qui ne veulent pas que la Bible soit traduite en langue commune pour être lue par les gens du peuple, comme si l'enseignement du Christ était si voilé que seule une poignée de théologiens pouvait le comprendre, ou comme si la religion chrétienne se fondait sur l'ignorance. Je voudrais que les plus humbles des femmes lisent les Évangiles, les Épîtres de Paul. Puisse ce livre être traduit en toutes les langues de sorte que les Écossais, les Irlandais, mais aussi les Turcs et les Sarrasins soient en mesure de le lire et de le connaître.

Document 2

Les lettres, un rempart à la barbarie

Commentaires sur la langue latine, Étienne Dolet

1536

Il y a un siècle, la barbarie régnait partout en Europe. Mais une armée de lettrés, levée de tous les coins de l'Europe, maîtres dans les deux langues grecque et latine, fait de tels assauts au camp ennemi qu'enfin la barbarie n'a plus de refuge, elle a depuis longtemps disparu d'Italie ; elle est sortie l'Allemagne ; elle s'est sauvée d'Angleterre ; elle a fui hors d'Espagne ; elle est bannie de France. […] Maintenant l'homme apprend à se connaître ; maintenant il marche à la lumière du grand jour, au lieu de tâtonner misérablement dans les ténèbres. Maintenant, l'homme s'élève vraiment au-dessus de l'animal par son âme et par son langage qu'il perfectionne. Les lettres ont repris leur véritable mission qui est de faire le bonheur de l'homme, de remplir sa vie de tous les biens. Courage ! elle grandira cette jeunesse qui, en ce moment, reçoit une bonne instruction : elle fera descendre de leur siège les ennemis du savoir ; elle entrera dans le conseil des rois ; elle administrera les affaires de l'État. Son premier acte sera d'instituer partout ces bonnes études qui apprennent à fuir le vice et engendrent l'amour de la vertu.

Classer les éléments permettant de présenter les deux documents.

Il a été écrit par Étienne Dolet.

Dans ce texte l'auteur donne les raisons pour lesquelles le Nouveau Testament doit être traduit dans les langues parlées par les différents peuples.

Ce texte a été écrit par Érasme.

C'est un extrait de la préface à la traduction du Nouveau Testament.

Dans ce texte, l'auteur explique en quoi l'intérêt pour les lettres permet à l'Homme de s'élever.

C'est un extrait des Commentaires sur la langue latine.

Il date de 1516.

Il date de 1536.

Document 1

Document 2

À quoi est comparée la Bible dans le document 1 ?

L'auteur du document 1 propose une nouvelle approche de la Bible. Classer les éléments suivants permettant de caractériser l'approche traditionnelle de la Bible selon l'auteur et l'approche qu'il préconise.

"L'enseignement du Christ [est] si voilé"

"Seule une poignée de théologien [peut] la comprendre"

"La religion chrétienne se fond[e] sur l'ignorance

"La Bible soit traduite en langue commune pour être lue par les gens du peuple".

"Puisse ce livre être traduit en toutes les langues."

"Les plus humbles des femmes lisent les Évangiles"

L'approche traditionnel de la Bible selon l'auteur.

L'approche de la Bible souhaitée par Érasme

L'auteur du document 2 oppose la période précédente et l'humanisme. Classer les éléments suivants permettant de caractériser chacune de ces périodes.

"Faire le bonheur de l'homme"

"Une armée de lettrés"

"L'homme apprend à se connaître."

"La barbarie"

"Le camp ennemi"

"Tâtonner misérablement dans les ténèbres"

La période avant l'humanisme

L'humanisme

À l'aide du document 2, sélectionner les deux langues qui permettent aux lettrés de s'élever intellectuellement.