Analyser une synthèse Problème

Soit un protocole simplifié d'élaboration d'un ester à l'odeur fruitée, l'acétate d'isoamyle (\ce{C7H14O2}) :

  • Introduire dans le ballon 15 mL d'alcool isoamylique (3-méthylbutan−1-ol, de formule \ce{C5H12O} ), 20 mL d'acide acétique (acide éthanoïque, de formule \ce{C2H4O2} )
  • On rajoute 1 mL d'acide sulfurique concentré et quelques grains de pierre ponce.
  • Adapter le réfrigérant et porter le mélange à l'ébullition douce pendant 20 min.
  • Laisser refroidir à température ambiante et ensuite avec un cristallisoir contenant de l'eau glacée.
  • Verser le mélange obtenu dans l'ampoule à décanter en laissant la pierre ponce dans le ballon.
  • Ajouter environ 10 mL d'eau salée glacée dans l'ampoule à décanter, boucher, agiter puis éliminer la phase inférieure.
  • Ajouter 30 mL d'eau salée glacée puis 15 mL d'hydrogénocarbonate de sodium, agiter, dégazer, laisser décanter.
  • Si le temps le permet : verser deux cuillères de sulfate de magnésium anhydre pour sécher.
  • Tremper une bande de papier filtre dans la phase organique. Respirer et noter l'odeur de l'ester.

En quoi consistent les étapes de transformation, de traitement et d'identification dans ce protocole ?

Quelle est l'équation bilan de la réaction de synthèse ?

Sachant que les quantités de matières initiales d'alcool isoamylique et d'acide acétique utilisées sont respectivement de 3,5\times 10^{-2} mol et de 4,0\times 10^{-2} mol, quelle est la quantité de matière obtenue théorique de l'acétate d'isoamyle ?

On obtient une quantité de matière de 1,3 \times 10^{-2} mol.

Quel est alors le rendement de cette synthèse ?

PrécédentSuivant