Seconde 2015-2016
Kartable
Seconde 2015-2016

La chrétienté médiévale (XIe - XIIIe siècles)

-

Wikimédia

Bernard de Clairvaux

1090/1091 − 20 août 1153

Français

Troisième fils d'une famille noble de Bourgogne, Bernard est orienté très tôt vers l'Eglise et devient moine. En 1112 il entre à l'abbaye de Cîteaux, fondée en 1098 par Robert de Molesme et dirigée alors par l'abbé Etienne Harding. En 1115, Etienne Harding confie à Bernard et un groupe de moines la tâche d'aller fonder une autre abbaye, attachée à celle de Cîteaux. Les moines fondent l'abbaye de Clairvaux, Bernard en devient l'abbé et y impose une discipline très stricte. L'ordre de Cîteaux devient rapidement célèbre et attire de nombreux moines. A partir de 1118, il fait construire de nouvelles abbayes cisterciennes. Bernard devient une autorité reconnue au sein du clergé catholique et rédige des traités, entretient un débat idéologique avec l'abbé de Cluny et envoie de nombreuses lettres aux évêques pour les encourager à réformer le clergé. Au Concile de Troyes, en 1128, il soutient le projet d'Hugues de Payns de créer l'ordre des templiers et il en rédige les statuts. Il s'oppose à Abélard dont il conteste et réfute les positions idéologiques et le fait condamner par l'Eglise en 1140. En 1147, il prêche la seconde croisade. Bernard meurt en 1153. Celui qui est considéré comme une des plus grandes figures de la chrétienté est canonisé en 1173 et est reconnu docteur de l'Eglise au XIXe siècle.

-

Saint-François prêchant aux oiseaux

Site de la société Henri-Marie Boudon

Saint François d'Assise

1181/1182 − 3 octobre 1226

Italien

François, né dans une riche famille de marchands drapiers, décide de renoncer à toutes les richesses de ce monde, pour vivre dans la pauvreté et découvre en 1208 sa vocation de prédicateur. Il devient rapidement connu de tous à Assise et en Italie et il est rejoint par de nombreux disciples. Ces premiers frères franciscains, ou frères mineurs, vivent comme François, dans la pauvreté et l'humilité, et prêchent l'Evangile. Vêtus d'une simple tunique nouée à la taille par une corde, ils vivent d'aumônes. Ils représentent avec les frères dominicains un nouvel ordre religieux, celui des frères mendiants. Saint-François, qui a reçu une approbation du pape dès 1210, dote l'ordre des franciscains d'une règle officielle reconnue par le Pape en 1223. Des franciscains quittent l'Italie et l'ordre se répand un peu partout en Europe, dans les villes. François participe à la cinquième croisade en Egypte, en 1219. Après avoir imaginé la première crèche, au moment de Noël en 1223, il se retire du monde pour vivre en ascète et se consacre à l'écriture. Il meurt à Assise en 1226 et deux ans plus tard, en 1228, il est canonisé par le Pape Grégoire IX et inhumé dans la basilique d'Assise.

-

Wikimédia

Grégoire VII

1015/1020 − 25 mai 1085

Toscan

Grégoire, un moine bénédictin, proche conseiller de plusieurs papes, devient lui-même pape en 1073 jusqu'à sa mort en 1085. Il est le principal acteur d'un mouvement de réformes menées par les papes au XIe siècle, et qu'on a appelé la Réforme grégorienne. Dans son dictatus papae, en 1075, Grégoire VII veut garantir l'indépendance de l'Eglise vis-à-vis des seigneurs, écarter les laïcs des affaires du clergé et affirme que seul le Pape peut faire ou défaire les princes et les rois. Pour cela, il s'oppose à l'empereur germanique Henri IV qui veut nommer lui-même ses évêques, c'est la querelle des investitures qui commence. Après la soumission d'Henri IV à Canossa (1077), le conflit reprend entre le Pape et l'empereur. En 1080, Henri IV, qui a été déposé par Grégoire VII, fait nommer un autre pape, Clément III, qu'il installe à Rome. Grégoire VII doit fuir à Salerne où il meurt.

-

Wikimédia

Saint Benoît de Nursie

Vers 480 / 490 − 547 après J.-C.

Romain

Benoît de Nursie prend la décision en 500 de se retirer du monde et vit en ermite dans une grotte. D'autres ermites le rejoignent. Avec quelques disciples, Benoît se dirige vers le mont Cassin, il s'y installe vers 529 et fonde un monastère. Il établit alors une règle de vie pour les moines du mont Cassin : la vie des moines se partage entre prière, travail et méditation. Le monastère est doté d'une hôtellerie pour accueillir les voyageurs et les malades. L'abbé est élu par les moines qui lui doivent obéissance. La règle de Benoît, appelée la règle bénédictine, est définitivement fixée en 540. De nombreux monastères adoptent la règle bénédictine en Europe. L'ordre connaît un renouveau au Xe siècle avec les moines de Cluny.

pub

Demandez à vos parents de vous abonner

Vous ne possédez pas de carte de crédit et vous voulez vous abonner à Kartable.

Vous pouvez choisir d'envoyer un SMS ou un email à vos parents grâce au champ ci-dessous. Ils recevront un récapitulatif de nos offres et pourront effectuer l'abonnement à votre place directement sur notre site.

J'ai une carte de crédit

Vous utilisez un navigateur non compatible avec notre application. Nous vous conseillons de choisir un autre navigateur pour une expérience optimale.