09 73 28 96 71 (Prix d'un appel local)

Les mathématiques au collège

L'enseignement des mathématiques au collège est réparti sur deux cycles : l’année de 6e qui clôt le cycle 3 commencé en CM1 (cycle de consolidation) et les années de 5e, 4e et 3e qui forment le cycle 4 (cycle d'approfondissement).

Durant ces quatre années, l'objectif essentiel est l'acquisition d'outils pour résoudre des problèmes. Les compétences travaillées sont :

  • Chercher une solution à un problème donné
  • Calculer
  • Modéliser ou représenter une situation concrète à l'aide d'outils mathématiques
  • Raisonner
  • Communiquer son raisonnement et ses résultats

Les mathématiques au collège en 6e

En 6e, on consolide les apprentissages vus en mathématiques pendant l'école primaire. L’élève travaille souvent sur des problèmes issus de situations concrètes. Il apprend à utiliser des outils mathématiques dans trois domaines :

  • Les opérations sur les nombres entiers, décimaux ou fractionnaires
  • La géométrie
  • Les grandeurs qui permettent de mesurer les objets qui nous entourent, comme les unités de surface ou les unités de volume.

Progressivement, l'élève ajoute à l'observation et à l'expérimentation, comme par exemple le tracé avec les instruments de géométrie, une explication de ce qu’il observe. Il apprend aussi à utiliser du vocabulaire mathématique.

Cette année permet enfin de s'adapter au rythme de travail du collège en mathématiques et de faciliter la transition vers le cycle d'approfondissement.

Les mathématiques au collège en 5e, 4e et 3e

Les nouvelles connaissances et méthodes sont travaillées durant toute la durée du cycle. L'élève résout des problèmes plus complexes et plus abstraits. On lui demande progressivement de justifier et d’apporter une preuve de ce qu’il observe : on parle de raisonnement et d’argumentation. Il développe ainsi son esprit critique.

L’élève apprend de nouveaux nombres, comme les nombres négatifs, et de nouvelles manières de calculer, comme le calcul littéral. En géométrie, il étudie les propriétés des figures, triangles, quadrilatères, solides, etc., qui sont les modèles mathématiques des objets réels.

Deux nouveaux domaines font partie du programme :

  • L’organisation et la gestion de données, utilisées par exemple pour comprendre les informations chiffrées que diffusent les médias (pourcentages, moyennes, graphiques, etc.).
  • Un enseignement de l'informatique sous forme d'un apprentissage de la programmation.

L’élève aborde ainsi tous les thèmes essentiels des mathématiques. Il est prêt pour le lycée.