Les pôles de la mondialisation Questions sur documents

Document 1

Paris, un pôle de la mondialisation

JLL, "Économie", grand-paris.jll.fr

2014

Paris est la capitale politique et économique de la France. Avec un PIB de 649 milliards d'euros, elle représente 30 % de la richesse produite en France en 2014 et son poids dans l'économie française tend à se renforcer ces dernières années. L'Île-de-France est également la 1re région économique européenne avec environ 5 % de son PIB.
L'économie de la région présente des spécificités propres aux grandes métropoles mondiales. Ainsi l'économie y est essentiellement tertiaire avec 87 % de la valeur ajoutée produite en Île-de-France. Le poids du secteur tertiaire est de 10 points supérieur à la moyenne des autres régions (75 %) notamment en raison de la forte présence de sièges sociaux de grandes entreprises, du poids des services financiers et des services aux entreprises.

Document 2

Caractéristiques des territoires attractifs

Magali Reghezza-Zitt, La France dans ses territoires, Armand Colin

2017

[Les industries de haute technologie] sont indissociables de centres de recherche et d'universités, qui supposent à leur tour la présence de chercheurs et de cadres très qualifiés. Elles sont donc dépendantes de la qualité de la main-d'œuvre et des "aménités" offertes par les territoires, gage d'attractivité pour ces populations. Elles ont enfin besoin d'un très haut niveau de liaisons rapides, de portée à la fois locale (entre les différents lieux de décision, conception, production) et nationale voire internationale. En outre, le recours à des services de très haut niveau et l'externalisation des tâches tertiaires aboutit à des processus de concentration et de spécialisation fonctionnelles, ce qui favorise à nouveau les territoires les mieux dotés en infrastructures logistiques, quartiers d'affaires, pôles de services.

À l'aide du document 1, compléter la phrase suivante permettant d'illustrer le poids économique de l'Île-de-France.

Quelle est la nature du document 2 ?