Devenir Premium
Se connecter
ou

Comte Fiche auteur

Auguste Comte

1798 − 1857

Auguste Comte

Cours de philosophie positive

1830 − 1842

Auguste Comte

Catéchisme positiviste

1852

Auguste Comte

Synthèse subjective

1856

Fondateur du positivisme et père de la sociologie, Auguste Comte a pour double projet d'élaborer une philosophie des sciences et une politique rationnelle.

La célèbre loi des trois états d'Auguste Comte décrit l'évolution de l'esprit de l'humanité dans l'Histoire. L'intelligence et l'humanité seraient passées par trois états successifs.

Tout d'abord, durant l'état théologique ou "fictif", l'humanité explique les phénomènes naturels par l'existence d'agents doués de volonté. Cet état comporte lui-même trois moments : le fétichisme (on croit à des esprits, incarnés dans les objets), le polythéisme (on croit en l'existence d'êtres divins, causes des phénomènes naturels et humains) et enfin le monothéisme (Dieu est l'origine unique de tout phénomène). Cet état correspond à l'enfance, durant laquelle on recherche des explications surnaturelles.

Dans l'état métaphysique ou "abstrait", les mythes et les dieux sont remplacés par des entités abstraites, des essences, des propriétés de la nature.

Enfin, l'état positif ou scientifique correspond au stade de la maturité, pour l'adulte comme pour l'humanité. Cet esprit positif consiste à rechercher des lois (le comment) plutôt que des causes (le pourquoi). On s'attache aux faits et à leurs relations, au lieu de rechercher des causes ultimes. Le but final est d'utiliser la connaissance positive pour prévoir le réel et donc pour agir par la technique : "Science, d'où prévoyance ; prévoyance, d'où action". Il instaure un ordre dans la nature, pour permettre le progrès.

Les sciences évoluent donc et deviennent positives au cours de l'Histoire, selon un ordre précis : d'abord les mathématiques, puis l'astronomie, la physique, la chimie, la biologie, et enfin la sociologie. Auguste Comte établit également une hiérarchie entre les sciences, puisque chaque science dépend des sciences antérieures (un chimiste doit par exemple connaître la physique). La sociologie est la science de l'humanité, donc la reine des sciences.

La formule sacrée des positivistes : l'amour pour principe, l'ordre pour base, et le progrès pour but.

Auguste Comte

1851 − 1854

-

Wikimedia commons