MarxFiche auteur

Karl Marx

1818 − 1883

Karl Marx

Critique du droit politique hégélien

1843

Karl Marx

Manuscrits de 1844

1844

Karl Marx

L'Idéologie allemande

1845 − 1846

Karl Marx

Manifeste du parti communiste

1848

Karl Marx

Le Capital

1867 − 1894

 

Marx, penseur incontournable du XIXe siècle, construit son système de pensée par la critique de l'idéalisme d'Hegel et de ses héritiers comme Feuerbach, mais aussi du matérialisme mécaniste du 18°siècle. Il définit, par opposition à ces deux courants opposés, ce qu'il appelle le matérialisme dialectique.

Selon Marx, il faut agir contre l'illusion idéaliste qui empêche l'homme de transformer le monde (au lieu de seulement l'interpréter). Ce n'est pas l'Idée qui gouverne le monde comme l'affirme Hegel, mais la condition matérielle, socio-économique, des hommes. De même, il n'existe pas de Dieu qui décide du cours de l'histoire : la religion n'est que le "bonheur illusoire", le « soupir de la créature accablée », le « cœur d'un monde sans cœur » et l'"opium du peuple".

Marx renverse l'idée selon laquelle la conscience des hommes détermine le monde réel : il affirme au contraire que c'est "l'existence sociale" qui détermine la conscience.

L'organisation économique de la société, plus précisément le mode de production (les forces productives combinées avec les rapports de production, c'est-à-dire la propriété) détermine les rapports sociaux (notamment entre les classes sociales) et donc la vie sociale, politique et intellectuelle.

 ‘L'infrastructure détermine la superstructure' (représentations collectives morales, philosophiques, religieuses, artistiques, etc.) ainsi que les institutions comme la politique et le droit. L'idéologie est donc partielle et illusoire, car elle exprime en dernière analyse les intérêts de la classe dominante : "Les idées dominantes d'une époque n'ont jamais été que les idées de la classe dominante", jointes à celles qui reflètent l'ambition des classes « montantes », qui domineront à leur tour lorsque le mode de production aura changé (par exemple, dans le passage du féodalisme au capitalisme).

Toutefois, si le matérialisme dialectique s'oppose au matérialisme mécaniste, c'est parce que les forces matérielles (économiques) influent sur les idées mais l'inverse est également vrai dans la mesure où l'idéologie a aussi un certain poids (par exemple, le changement des lois du travail à une époque donnée).

Le matérialisme historique de Marx (c'est-à-dire le matérialisme dialectique appliqué à l'histoire) affirme que l'histoire évolue dialectiquement, en fonction des contradictions données, et que son moteur est la lutte des classes. Les conflits entre « oppresseurs » et « opprimés » entraîne, à la faveur du progrès technique qui modifie le travail lui-même, le passage d'un mode de production à l'autre, et ceci jusqu'au mode de production capitaliste actuel (caractérisé par le conflit entre bourgeois et prolétaires, entre les « facteurs de production » : le capital et le travail).

Marx prédit ainsi la « fin de l'histoire », qui arrivera lorsque le capitalisme s'autodétruira au profit du socialisme (défini par la propriété collective des moyens de production) puis, dans un avenir lointain, du communisme et d'une « société sans classes ».

Marx fait donc une critique sévère, mais argumentée, du système capitaliste, dans lequel le travailleur est « exploité » (il est dépouillé de la « plus-value », c'est-à-dire d'une partie de la valeur de ce qu'il produit) et le travail est « aliéné » (spécialisé, mécanique, déshumanisant).

Alors que le travail est normalement le lieu de l'humanisation et de la liberté, il a été détourné de cette fin en particulier par le capitalisme : l'ouvrier est exploité et déshumanisé, économiquement sa force de travail est considérée comme une marchandise que le capitaliste s'approprie comme il le ferait d'une machine. Le travail est une « marchandise » comme une autre puisqu'il a une « valeur de marché » : cependant, il produit, selon  Marx, plus de valeur qu'il n'en coûte. D'où le concept d' « exploitation ».

Aliéné -dépossédé de lui-même- l'ouvrier et en général le travailleur, le salarié doit donc se révolter pour mettre fin à cette « exploitation » de l'homme par l'homme.

Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience.

Karl Marx

Critique de l'économie politique

1859

Les philosophes n'ont fait qu'interpréter le monde, de différentes manières, mais il s'agit de le transformer.

Karl Marx

Thèses sur Feuerbach

1845

-

John Jabez Edwin Mayal (1813–1901) via Wikimedia Commons