Quels sont les caractéristiques contemporaines et les facteurs de la mobilité sociale ?Définitions

Fluidité sociale

La fluidité sociale représente la force du lien entre origine et position sociale, indépendamment de l'évolution de la structure socioprofessionnelle. Elle mesure la probabilité pour un groupe social d'accéder à une position sociale, par rapport à un autre groupe social.

Mobilité géographique

La mobilité géographique désigne le changement de lieu de résidence d'un individu.

Mobilité horizontale

La mobilité horizontale correspond à une situation dans laquelle le changement de position sociale ne détermine pas une progression ou une régression décisive dans la hiérarchie sociale.

Dans une usine productrice de vélos, lorsqu'un ouvrier devient contremaître (superviseur du travail des autres), il connaît une mobilité verticale (ascendante).

Mobilité intergénérationnelle

La mobilité intergénérationnelle est une mobilité sociale qui se déroule entre deux générations d'un même groupe social. Le statut d'un individu est donc différent du statut de son milieu d'origine. On mesure souvent cette mobilité en comparant le statut professionnel d'un enfant avec celui de ses parents.

Mobilité intragénérationnelle (ou professionnelle)

La mobilité intragénérationnelle, ou mobilité professionnelle, est une mobilité sociale en cours de carrière, lorsqu'un individu change de statut socioprofessionnel au cours de son existence d'adulte.

Mobilité observée

La mobilité observée est la mobilité totale d'une société, elle correspond à l'ensemble des changements de positions sociales mis en évidence par les tables de mobilité. 

Mobilité sociale

La mobilité sociale désigne le changement de position sociale d'un individu ou d'un groupe d'individus.

Mobilité structurelle

La mobilité structurelle est la mobilité qui s'explique par les modifications de la structure socioprofessionnelle de la société.

Le phénomène de tertiarisation de l'économie provoque une diminution du nombre d'agriculteurs et d'ouvriers. Ainsi, d'une génération à l'autre, il y a de moins en moins d'emplois dans l'agriculture, et structurellement, de nombreux fils d'agriculteurs sont poussés à changer de métier.

Mobilité verticale

La mobilité verticale correspond à un changement de position dans la structure sociale qui a pour effet une progression ou une régression dans la hiérarchie sociale.

Dans une usine productrice de vélos, lorsqu'un ouvrier change d'entreprise pour devenir contremaître dans un abattoir, il connaît une mobilité horizontale.

Paradoxe d'Anderson

Le paradoxe d'Anderson énonce que pour un individu, l'acquisition d'un diplôme supérieur à celui de son père ne garantit pas une position sociale supérieure. Un individu peut obtenir un diplôme plus élevé que celui de son père et aboutir à une position sociale inférieure.