Le défi alimentaire Questions sur documents

Les défis posés par la transition alimentaire

"Transition alimentaire : pourra-t-on éviter le grand carnage ?" − Table ronde du mercredi 7 janvier 2015 − agrobiosciences.org

Janvier 2015

Les modèles alimentaires des pays occidentaux, caractérisés par une plus forte consommation de produits d'origine animale − viande, œufs, produits laitiers, poisson − ne pourront pas se généraliser à l'ensemble du globe sans poser de sérieux problèmes sanitaires, économiques, socio-culturels et environnementaux. Au rythme où vont les choses, il faudra selon l'ONU augmenter de 70 % la production agricole d'ici 2050 et, en prévision des 9 milliards d'individus que nous serons, accroître la production de protéines animales de 76 %. Face à ces perspectives, la rupture s'impose : il faut changer nos modèles alimentaires, avancent les experts. Délicate équation qui doit être entendue dans un contexte alimentaire mondial des plus inégaux, 805 millions d'individus étant toujours sous-alimentés.

D'après le document proposé, de quel pourcentage la production agricole devra-t-elle augmenter d'ici 2050 ?

D'après le document proposé, de quel pourcentage la production de protéines animales devra-t-elle augmenter d'ici 2050 ?

Comment le régime alimentaire des pays développés se caractérise-t-il ?

D'après le document proposé, quelle est la solution préconisée pour faire face au défi alimentaire ?