Antigone de CocteauProfil d'œuvre

Antigone

Jean Cocteau

1922

Cocteau s'est inspiré de la mythologie grecque, et principalement de la pièce de Sophocle, pour écrire Antigone. C'est une courte pièce en un seul acte. Antigone est la fille d'Œdipe, et la sœur de Polynice et Étéocle. Ses deux frères se sont battus à mort.

Le roi Créon, qui est aussi l'oncle d'Antigone, a ordonné qu'on enterre Étéocle, et qu'on laisse Polynice sans sépulture. Antigone décide de l'enterrer malgré tout. Elle est arrêtée, et malgré la tendresse qu'il a pour elle, Créon la condamne à mort.

Hémon, fils de Créon et fiancé d'Antigone, tente de convaincre son père d'épargner Antigone. Il refuse. Hémon se suicide alors. Sa mère, la femme de Créon, ne peut survivre à la mort de son fils et meurt également. Créon se retrouve tout seul et devient fou.

I

Les règles de la tragédie

La règle des trois unités est respectée. Toute la pièce se joue en un seul lieu, il y donc un seul décor. La pièce se déroule en une seule journée ce qui est conforme à la règle de l’unité de temps. L’unité d’action est également respectée, puisque l'on suit une seule intrigue.
Les personnages sont de condition supérieure, ce qui était essentiel dans la tragédie antique. Ici, on suit une famille royale.

II

Antigone, une héroïne tragique

Antigone est la fille d’Œdipe. Son père a connu un destin tragique. En effet, il avait été prédit qu’il tuerait son père et épouserait sa mère. C’est effectivement ce qui s’est passé. Il a donc eu ses enfants avec sa propre mère. En apprenant la vérité, Œdipe s’est crevé les yeux.
Antigone, comme son père, est destinée à mourir, à vivre une tragédie. Elle ne peut accepter les ordres de son oncle, elle se sent obligée d’enterrer son frère. Elle sait qu’elle va vers la mort, elle sait qu’elle désobéit. Mais elle va tout de même vers son destin.
Elle fait preuve d'un grand courage. Elle se dresse seule contre tous. Elle n'a pas peur de la mort.

III

La figure du défi

Antigone est le symbole même du défi. En effet, elle n’hésite pas à s'opposer à son entourage. Elle se dresse contre son oncle, contre son pouvoir. Elle se rebelle contre sa famille et contre son roi qu'elle estime tyrannique.
On peut interpréter la pièce comme étant l'histoire d'une femme qui se rebelle contre le pouvoir masculin.