Vol de nuitProfil d'œuvre

Vol de nuit

Antoine de Saint-Exupéry

1931

Fabien est un pilote d'avion. Il transporte du courrier. Il affronte un orage en passant au-dessus de l'Argentine. Son patron, Rivière, est dans son bureau. Le livre alterne les pensées de l'un et de l'autre.

L'accident dont va être victime Fabien va remettre en cause les vols de nuit. Ces vols, très utilisés dans les années 1930, permettaient de transporter rapidement le courrier. Mais ils étaient assez dangereux, synonymes d'aventures mais aussi de graves accidents.

Rivière est le chef de l'aéroport. Il essaie de trouver des arguments pour prouver que l'avion est le moyen de transport le plus rapide pour le courrier. Cependant, il semble savoir qu'il va perdre, car tout le monde commence à envisager la suppression des vols de nuit, et il ne peut rien y faire. Il tente néanmoins jusqu'au bout de sauver son entreprise.
Le romancier alterne les pensées des deux hommes.

I

L'aviation, une aventure

Saint-Exupéry donne ici à voir la façon dont l'aviation était vue entre les deux guerres. Les pilotes étaient des héros. Ils partaient à l'aventure pour distribuer le courrier. Les intempéries et les problèmes techniques sur les avions faisaient partie de la vie d'un aviateur. Ce n'était plus la guerre, l'aviateur représentait alors la liberté.
Saint-Exupéry explique comment les aviateurs apprennent à dompter la peur de la mort. Ce sont surtout des hommes loyaux, courageux, qui font leur travail jusqu'au bout. Il y a quelque chose de noble dans leur métier.

II

Le devoir, une valeur essentielle

Rivière est un homme qui aime qu'on lui soit fidèle. Il décrit l'aviation comme étant avant tout l'apprentissage de la fidélité. Les aviateurs doivent se montrer à la hauteur de leur tâche et réussir leur entreprise.
Le courrier devient alors la chose la plus importante pour le pilote. Rivière prend son travail très à cœur. Le devoir est primordial. Fabien symbolise bien cette idée. Il a une soif d'absolu, et il se retrouve dans les valeurs de Rivière. Il se sent vivant lorsqu'il applique son devoir ; il a alors l'impression d'être libre.

III

La fin d'une époque

Le roman est teinté d'une profonde nostalgie. Il relate la fin des vols de nuit, la fin d'une époque. C'est l'entre-deux-guerres, les gens tentent de se reconstruire. Si Saint-Exupéry exalte le sentiment de liberté dans le roman, c'est parce qu'il va prendre fin. La Deuxième Guerre mondiale arrive.
Saint-Exupéry écrit ce roman en 1931, et s'il brosse un portrait positif de Rivière et Fabien, certaines valeurs des aviateurs sont celles des fascistes. En effet, le devoir compte plus que la vie elle-même. Il faut adhérer entièrement à une idée, à un but. Saint-Exupéry s'est battu contre le fascisme, contre le nazisme pendant la Deuxième Guerre mondiale. Ce livre est la preuve que les idées reprises par les gouvernements autoritaires avaient été de belles idées, héroïques, avant de devenir celles de l'horreur.