Interpréter une figure d'atténuationExercice fondamental

Dans les extraits suivants, comment peut-on interpréter les figures d'atténuation en gras ? 

« J'ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs
Je marche, sans trouver de bras qui me secourent,
Puisque je ris à peine aux enfants qui m'entourent,
Puisque je ne suis plus réjoui par les fleurs ; »

Victor Hugo, « Veni, vidi, vixi », Contemplations, 1856

« Ô Seigneur, ! ouvrez-moi les portes de la nuit,
Afin que je m'en aille et que je disparaisse ! »

Victor Hugo, « Veni, vidi, vixi », Contemplations, 1856

« Une traîtresse voix bien souvent vous appelle ;
               Ne vous pressez donc nullement :
Ce n'était pas un sot, non, non, et croyez-m'en,
               Que le Chien de Jean de Nivelle. »

Jean de La Fontaine, « Le Faucon et le Chapon », Fables, 1668

Agamemnon, roi grec, a décidé de partir pour la guerre de Troie. Mais sa flotte est bloquée au port, faute de vent. Le divin Calchas est consulté : les vents seront contraires jusqu'à ce que le roi sacrifie sa fille Iphigénie. Dans cette scène, Iphigénie sait qu'elle va être sacrifiée et s'adresse à son père.

« IPHIGÉNIE.
Si pourtant ce respect, si cette obéissance
Paraît digne à vos yeux d'une autre récompense,
Si d'une mère en pleurs vous plaignez les ennuis,
J'ose vous dire ici qu'en l'état où je suis
Peut-être assez d'honneurs environnaient ma vie
Pour ne pas souhaiter qu'elle me fût ravie,
Ni qu'en me l'arrachant, un sévère destin,
Si près de ma naissance, en eût marqué la fin. »

Jean Racine, Iphigénie, acte IV scène 4, 1674

« CHIMÈNE.
Cruel ! à quel propos sur ce point t'obstiner ?
Tu t'es vengé sans aide, et tu m'en veux donner !
Je suivrai ton exemple, et j'ai trop de courage
Pour souffrir qu'avec toi ma gloire se partage.
Mon père et mon honneur ne veulent rien devoir
Aux traits de ton amour ni de ton désespoir.

DON RODRIGUE.
Rigoureux point d'honneur ! hélas ! quoi que je fasse,
Ne pourrai-je à la fin obtenir cette grâce ?
Au nom d'un père mort, ou de notre amitié,
Punis-moi par vengeance, ou du moins par pitié.
Ton malheureux amant aura bien moins de peine
À mourir par ta main qu'à vivre avec ta haine.

CHIMÈNE.
Va, je ne te hais point.

DON RODRIGUE.
Tu le dois. »

Pierre Corneille, Le Cid, 1637