Devenir Premium
Se connecter
ou

Le Cid Profil d'œuvre

Le Cid

Corneille

1637

Chimène aime Don Rodrigue. Son père, Don Gomès, est prêt à les faire se marier. Mais le roi choisit Don Diègue, père de Rodrigue, comme gouverneur du prince. Don Gomès le gifle. Rodrigue doit alors laver l'honneur de son père.

Il provoque Don Gomès en duel et le tue. Chimène demande alors au roi la mort de Rodrigue. Le roi demande à réfléchir. Pendant ce temps, Chimène et Rodrigue sont déchirés. Chimène aime toujours Rodrigue, mais elle doit laver l'honneur de son père. Et Rodrigue s'en veut de la douleur qu'il inflige à sa bien-aimée.

Rodrigue décide de partir à la guerre contre les Maures et revient en héros. Le roi décide de faire croire à Chimène que Rodrigue est mort. Elle se trahit devant lui et montre clairement ses sentiments. Le roi lui demande alors de renoncer à sa vengeance et d'épouser Rodrigue. Mais Chimène s'obstine et refuse.

Elle demande un duel. Elle promet d'épouser le vainqueur. C'est Don Sanche, un prétendant de Chimène, qui combat Rodrigue. Il perd, mais Rodrigue épargne sa vie. Chimène, voyant Don Sanche vivant, croit Rodrigue mort. Elle laisse éclater son amour devant la cour. Rodrigue paraît alors. Le roi décide que Chimène et Rodrigue se marieront après quelque temps, pour respecter la décence et la morale.

I

Une tragi-comédie

A

Les règles classiques

Une tragédie classique doit suivre plusieurs règles :

  • L'unité d'action, l'intrigue doit être unique.
  • L'unité de temps, l'action ne doit pas durer trop longtemps, en général il est mieux qu'elle dure une journée.
  • L'unité de lieu, l'action se déroule dans un lieu précis.
  • La vraisemblance, l'action doit être comprise par le public, elle ne doit pas aller contre la morale de l'époque.
B

Le dilemme cornélien

Rodrigue doit choisir entre venger son père ou épargner le père de Chimène. En vérité, il doit donc choisir entre son père et la femme qu'il aime, Chimène. On parle de choix cornélien, car les deux choix sont justifiés, les deux valeurs sont importantes.
Surtout, chaque décision entraîne un malheur : Rodrigue déçoit son père ou blesse Chimène. Quoi qu'il fasse, il n'y a pas de bonne solution. Le héros est donc tiraillé entre devoir et amour.

C

Une fin heureuse

Bien que la pièce soit une tragédie, elle se clôt avec la possibilité du mariage entre Chimène et Rodrigue. Ainsi, la fin est heureuse, les héros ne meurent pas et ne sont pas condamnés à vivre loin de l'autre. On parle donc d'une tragi-comédie, puisque les événements de la pièce étaient tristes et terribles, mais l'espoir est présent à la fin. En effet, une promesse de mariage vaut presque à un mariage. Les deux amoureux ont la bénédiction de la cour et du roi. L'obstacle de la mort du père de Chimène est franchi.

II

La querelle du Cid

A

Une fin immorale

Le Cid connaît un très grand succès public. C’est ce succès qui va déclencher la "querelle du Cid". En effet, certains intellectuels, rivaux de Corneille, s’offusquent que l’on aille voir cette pièce jugée immorale. La fin de la pièce ne résout pas le problème initial. Rodrigue a tué le père de Chimène, selon les règles de bienséance, il est impensable qu’elle l’épouse.
On reproche alors à Corneille de ne pas avoir suivi la règle des trois unités. Il n'a pas respecté la vraisemblable. La fin n'est pas morale pour l'époque.

B

Un personnage féminin atypique

Ce n’est pas simplement le fait que Chimène accepte d’épouser Rodrigue qui choque, mais aussi la personnalité même de Chimène. C’est une femme qui maîtrise le langage guerrier. Elle n’hésite pas à s’emporter contre Rodrigue, à réclamer sa mort. Elle ne correspond pas totalement à l’idée qu’on se fait d’une jeune femme respectable.
Elle emprunte des caractéristiques masculines, elle se montre forte, héroïque, intraitable. Elle défend l'honneur de son père comme un homme.

III

Les thèmes de la pièce

A

L'honneur

L'honneur est celui de la famille. Il faut honorer son lignage, il faut défendre sa réputation. Les membres d’une famille se doivent de défendre leur intégrité. Un affront ne touche pas qu’une personne, mais toute la famille. Il est donc important de se défendre, pour protéger sa réputation. Souvent, le duel permet de restaurer l’honneur.

B

L'amour

L'amour est une force inexplicable. Dans la pièce, Chimène et Rodrigue s'aiment, ils vont pouvoir se marier, mais la mort du père de Chimène les sépare. Malgré tout, les deux jeunes gens ne peuvent cesser de s'aimer.
Contre toute logique, Chimène continue d'aimer Rodrigue. Elle l'aime même plus, car c'est un homme honorable, il a défendu l'honneur de son père. En vérité, l'amour entre Chimène et Rodrigue ne fait que grandir. En effet, Rodrigue a vengé son père, et Chimène veut laver l'honneur de sa famille. Ils sont donc tous les deux dignes l'un de l'autre.

C

L'héroïsme

L'héroïsme est lié à l’honneur dans la pièce. L’acte héroïque est un effort. En effet, il demande souvent un sacrifice.
Rodrigue sacrifie son amour pour Chimène en tuant son père. Il sait qu’elle va le haïr ensuite. Chimène sacrifie son amour pour Rodrigue en demandant sa mort. Ce sont des actes héroïques.
L'héroïsme néanmoins reste une notion difficile à définir. Si Rodrigue est vu comme un héros, Chimène est un personnage qui pose encore problème pour les critiques, qui n'arrivent pas à décider si elle peut être vue comme une héroïne.