Devenir Premium
Se connecter
ou

Le Rouge et le Noir Profil d'œuvre

Le Rouge et le Noir

Stendhal

1830

La première partie du roman commence dans la petite ville de Verrières. Julien Sorel est un garçon doué pour les études. Il se plonge dans la littérature et la religion. Il est aussi très admiratif de Napoléon Bonaparte. Son père ne l'apprécie guère, et Julien est envoyé chez Monsieur de Rênal par l'abbé Chélan pour devenir le précepteur de ses enfants.

Julien découvre la bourgeoisie provinciale. Il tombe amoureux de Madame de Rênal avec laquelle il a une aventure passionnelle. Il repousse les avances d'une femme de chambre de la maison. Celle-ci raconte à tout le monde l'amour que Julien porte à Madame de Rênal. Une lettre anonyme est envoyée à Monsieur de Rênal et celui-ci décide de se séparer de son précepteur.

Julien part pour le grand séminaire de Besançon. Il est détesté par ses camarades et vit des situations difficiles. Enfin, il part à Paris et devient le secrétaire du marquis de la Mole.

La seconde partie du roman se déroule chez le marquis de la Mole, dont la fille, Mathilde, tombe amoureuse de Julien Ils entretiennent une passion amoureuse. Mathilde tombe enceinte. Elle dit à son père qu'elle veut épouser Julien. Celui-ci donne alors un titre de noblesse au jeune homme ainsi qu'un poste de lieutenant. Il reçoit alors une lettre de Madame de Rênal qui accable Julien. Elle le dénonce comme un ambitieux immoral. Julien se rend alors à Verrières. Il entre dans l'église et tire deux fois sur Madame de Rênal. Elle est blessée.

Julien est envoyé en prison. Mathilde lui rend visite chaque jour et tente de le faire acquitter. Madame de Rênal écrit aux jurés en expliquant que Julien est jeune et qu'elle le pardonne, mais il est condamné à la guillotine. Il revoit une dernière fois Madame de Rênal. Il avoue qu'il n'a jamais cessé de l'aimer. Après l'exécution de Julien, Mathilde récupère sa tête et l'enterre. Madame de Rênal meurt trois jours plus tard.

I

Un roman d'apprentissage

A

Le héros

Julien Sorel apprend la vie dans ce roman. Il est d'abord éduqué, il se plonge dans la religion et la littérature. C'est un jeune homme brillant. Il apprend surtout d'un vieux chirurgien-major qui lui lègue ses livres. Il a pour modèle Napoléon.
Le curé Chélan lui sert de père de substitution. Son propre père ne l'aime pas. Madame de Rênal est celle qui l'initie à l'amour. Le marquis de la Mole en fait son protégé. Julien est donc un héros de roman d'apprentissage, il découvre la vie et apprend de ses expériences.

B

L'ambition de Julien

Julien Sorel est ambitieux. Il fait une ascension fulgurante dans la société. Au début, c'est le fils d'un scieur à la campagne, et à la fin du roman il est lieutenant et noble à Paris.
Le roman montre le conflit qui existe en Julien entre ses ambitions et la réalité. Toujours, il rencontre des problèmes. Surtout, ses sentiments ne s'accordent pas avec son envie de s'élever (il reste amoureux de Madame de Rênal).

II

Un roman historique

A

Une explication du titre

Stendhal dresse un portrait historique de son époque. Il traite de deux carrières très importantes à l'époque, la carrière ecclésiastique et la carrière militaire. Traditionnellement, le noir est associé à la religion. Chez Monsieur de Rênal, Julien porte un "habit noir". Au séminaire également.
Le rouge représente la carrière militaire et, bien entendu, Napoléon. Julien Sorel hésite pendant tout le roman entre une carrière religieuse et une carrière militaire.

B

Une peinture sociale

Stendhal décrit la structure sociale de l'époque. Il montre les fortes différences qui existent entre la campagne (la province) et la capitale Paris. Il peint la bourgeoisie (Monsieur et Madame de Rênal) et la noblesse (le marquis de Mole). Il explique aussi l'opposition entre jansénistes et jésuites.
Julien est un personnage torturé. Il est tiraillé entre la classe sociale à laquelle il veut parvenir et celle à laquelle il appartient. Son but est d'essayer de s'élever, mais même s'il est plus intelligent que les autres, plus méritant, au final il sait qu'il est condamné non pour avoir essayé de tuer Madame de Rênal, mais pour avoir essayé d'échapper à sa condition.

III

La psychologie du personnage

Stendhal plonge le lecteur dans les pensées du héros. Ses sentiments sont analysés, son ambition, son amour, sa haine aussi. Le rouge peut alors représenter la passion amoureuse, et le noir la haine.
L'auteur veut ici nous faire comprendre les motivations et actions de Julien. Même s'il est un anti-héros pour de nombreuses raisons, c'est un personnage auquel on est attaché. On comprend bien sa psychologie.