Devenir Premium
Se connecter
ou

Le Coffret de Santal Profil d'œuvre

Le Coffret de santal

Charles Cros

1873

Charles Cros est un poète de la fin du XIXe siècle. Le Coffret de santal est le seul recueil qui a été publié de son vivant. Le titre même est une métaphore. En effet, le poète associe le livre à un coffre, et la poésie à un objet précieux et rare. Il crée, à travers ses poèmes, un monde onirique, opposé à la réalité. Parmi les plus célèbres textes du poète, on peut citer "Berceuse" ou encore "Plainte" et "Tisane".

Le recueil est dédié à une femme. L'amour est très souvent évoqué. La première partie du recueil est faite de poèmes légers et sensuels, où l'insouciance semble régner. Les passions sont au cœur de l'inspiration du poète. Il y a une part autobiographique. La nature, les saisons ou le temps sont d'autres thèmes que l'on retrouve beaucoup. Au fur et à mesure, les poèmes deviennent de plus en plus obscurs, énigmatiques, et sont même parfois hermétiques. Le mystère fait place à la légèreté.

I

La préface

Dans sa préface, Charles Cros s'adresse au lecteur, et lui fait part de son projet littéraire :

Bibelots d'emplois incertains,
Fleurs mortes aux seins des almées,
Cheveux, dons de vierges charmées,
Crêpons arrachés aux catins,

Tableaux sombres et bleus lointains,
Pastels effacés, durs camées,
Fioles encore parfumées,
Bijoux, chiffons, hochets, pantins,

Quel encombrement dans ce coffre !
Je vends tout. Accepte mon offre,
Lecteur. Peut-être quelque émoi,

Pleurs ou rire, à ces vieilles choses
Te prendra. Tu paieras, et moi
J'achèterai de fraîches roses.

Charles Cros

Préface, Le Coffret de santal

1873

Charles Cros explicite ici son projet littéraire. Ce qui l'intéresse est moins le sujet ou l'objet, mais la beauté. Le poème est comparé à un bijou, quelque chose de précieux. Il invite le lecteur à apprécier la langue, à se laisser prendre au jeu. Il souligne aussi qu'il va utiliser tout, n'importe quel sujet, car la beauté peut être trouvée partout.

II

L'amour malheureux

A

Le poète et le chat

Dans le poème "Berceuse", le poète décrit la relation entre le poète et le chat. Leur amitié semble presque amoureuse. Les deux sont intimement liés. C'est une nuit passée dans le même lit qui est le sujet du poème. Les deux partagent une tendre complicité.
L'homme décrit la beauté du chat. Ce couple d'amoureux est très surprenant. Charles Cros joue sur l'ambiguïté de la relation. Le poète semble alors trouver en l'animal le bonheur qu'il ne trouve pas avec la femme. En effet, chat et poète semble unis contre la femme. Ils sont semblables dans leur désillusion. Ils sont faits l'un pour l'autre, mais la condition animale du chat les sépare.

B

La figure féminine

La trahison est un thème récurrent. Toujours dans "Berceuse", Charles Cros met en avant le lien qui unit le chat et l'homme, deux hommes, contre les femmes. Chattes et femmes sont associées à des créatures trompeuses et infidèles.
Le poète utilise ici son expérience personnelle puisque sa femme le trompait. L'homme et le chat tentent de se consoler dans l'alcool et l'amitié. Mais ils ne cessent de cauchemarder. L'amour est forcément malheureux. L'amant est humilié par la femme, puis plongé dans une grande tristesse. Le poète exprime sa douleur et sa désillusion.

III

La condition du poète

Dans "Le Collier de griffes", le poète nous livre sa vision de la condition du poète. C'est un homme qui est toujours jugé par les autres. Il est vu comme "bête", associé à un "saltimbanque". Le poète est inadapté à la société, rejeté. Il est constamment en déséquilibre. C'est un homme en quête de beauté. Il peut d'ailleurs supporter le mépris des autres car il sait qu'il tente d'atteindre quelque chose que les autres n'auront jamais ou ne peuvent pas voir. L'inspiration sauve le poète.
La condition du poète paraît ambiguë. En effet, il est isolé et triste, mais il a une position privilégiée qui lui permet de découvrir la beauté et les symboles cachés dans la nature. Charles Cros fait aussi preuve de beaucoup de fantaisie et d'humour.